SUPERVISION

Texte :  Sonia Chiambretto,d'après une enquête de Sylvie Monchatre

 

Mise en scène : Anne Théron

 

Avec :  Frédéric Fisbach, Julie Moreau et Adrien Serre

 

« À GENOUX ! LES BRAS EN L’AIR ! ACCROUPI ! EN TORSION LATÉRALE ! CHAUD DEVANT, CHAUD ! À GENOUX ! LES BRAS EN L’AIR ! ACCROUPI ! EN TORSION LATÉRALE ! EXÉCUTION ! CHAUD DEVANT, CHAUD ! LE SERVEUR EXÉCUTE LES ORDRES DU CHEF DE RANG, LEQUEL EXÉCUTE LES ORDRES DU MAÎTRE D’HÔTEL. CHAUD DEVANT, CHAUD ! PRÉPARER LES TABLES ! DRESSER LE COUVERT ! INSTALLER LES CLIENTS ! À GENOUX ! CHAUD DEVANT, CHAUD!»

Sonia Chiambretto « Supervision »  

En 2018, à la demande du TNS, j’ai fait une mise en espace de Supervision, un texte écrit par Sonia Chiambretto à partir d’interviews réalisés auprès d’employés de la restauration et de l’hôtellerie par Sylvie Montchatre, maître de conférence à l’université de Strasbourg. 

Cette première étape m’a permis de faire entendre les voix d’une population invisible et de travailler l’écriture si particulière de Sonia Chiambretto, que ce soit dans la structure de ses pièces que dans sa langue, faussement orale.

Cette mise en espace a été accueillie avec un tel enthousiasme que j’ai décidé de revenir au texte, de continuer à le fouiller pour en travailler aussi bien le rythme que le propos. La mise en scène qui a été présentée au Théâtre 14 s’attache à parcourir les différents espaces d’un grand hôtel, Le Palace Blue Hôtel. Certains personnages se précisent et se démarquent des figures, intérimaires ou de certaines professions juste esquissées. Mais surtout, le ton général fait éclater le comique grinçant de nombreuses situations, un comique à la Tati, volontairement décalé, où le corps humain pour toujours améliorer la qualité du service s’approche de la robotisation. Un univers hiérarchisé, où le client est roi et le personnel à son service dans une gestuelle codifiée et contraignante. 

 

Anne Théron

Avril 2020


 

SUPERVISION / Première session de travail / Lecture mise en espace

Février 2018

 

Texte : Sonia Chiambretto, d'après une enquête de Sylvie Monchatre

 

Direction : Anne Théron

 

Avec : Frédéric Fisbach, Julie Moreau et Adrien Serre

 

 

Le texte de Sonia Chiambretto, Supervision, fait entendre les voix d’une population invisible, œuvrant dans l’hôtellerie et la restauration. Femmes de chambre, serveurs, barmen, ou cuisiniers, tous sont au service du client, dans un univers hiérarchisé, dur, sinon violent parfois. Employés le plus souvent sans visage, ils prennent ici corps et langue, le temps d’une déambulation dans un hôtel 5 étoiles, déambulation qui nous conduit de l’autre côté du miroir. Quand j’ai lu Supervision, j’ai été séduite aussi bien par son architecture ouvrant les espaces que par sa langue épurée, à l’os. Sonia Chiambretto s’est appuyée sur des entretiens anonymes, réalisés par une sociologue, Sylvie Monchatre, pour écrire ce texte qui relève d’une approche poétique et néanmoins fabrique du réel à son tour. Un réel qui nous propulse du côté du vivant.

Anne Théron

Février 2018

  

Anne Théron est artiste associée au TNS.

Spectacle produit par l’Université de Strasbourg dans le cadre d’un projet IdEx « Université et Cité »

Création dans le cadre de L’autre saison du TNS

Ouvrage de Sylvie Monchatre : Êtes-vous qualifié pour servir ? (2010) Éd. La dispute Coll. Le Genre du monde. 

La Compagnie nationale Les productions Merlin, est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Nouvelle Aquitaine).

Photos ©Jean-Louis Fernandez

 

DURÉE : 50 min environ

Le 8 février 2018 - à l'université de Strasbourg

Le 9 février 2018 - salle Gruber du TNS

Le 25 mai 2018 - à Théâtre Ouvert, Paris

Dans le cadre du festival ZOOM#4 - DU RÉEL AU POÉTIQUE


 

SUPERVISION / Mise en scène

Février 2020, Théâtre 14

  

Théâtre 14, direction Mathieu Touzé et Edouard Chapot 
Mise en scène Anne Théron
Avec Frédéric Fisbach, Julie Moreau, Adrien Serre

 

Scénographie : Anne Théron et Barabra Kraft
Son : Anne Théron et Claire Servant
Chorégraphie : Claire Servant
Lumières : Anne Théron et Mickaël Varaniac-Quard
Régie : Mickaël Varaniac-Quard
Administration/ Diffusion :
Bérénice Marchesseau, bureau de production Gingko Biloba
Production Compagnie Les Productions Merlin.
Coproduction TNS, Université de Strasbourg.
Avec le soutien du Carreau du Temple, de la MC 93 Bobigny et de la Ferme du Buisson.
Durée : 1h
Contact diffusion par courriel ou 01 43 56 52 22.
Tournée en cours :
Saintes, Théâtre Gallia, 2 décembre 2020.
Auch, CIRCa, 8 avril 2021.

Photos ©Jean-Louis Fernandez


On en parle dans la presse...

Supervision, une plongée dans le monde voilé de l’hôtellerie-restauration au Théâtre 14

Zoe David Rigot, Toute la Culture, 29 janvier 2020
(…) Dans une rhapsodie théâtrale en enchaînement de contextes contrastés, Supervision s’attarde sur les travailleurs d’un grand hôtel de luxe et leur donne la parole. Alors que la scénographie d’Anne Théron et de Barbara Kraft nous amène immédiatement dans l’hôtel, le texte de Sonia Chiambretto est poétique, saccadé quelque fois, les mots déboulent en flots trop longtemps retenus, ça bégaie, ça chante, et ça siffle. La mise en scène d’Anne Théron est dépouillée, enrichit ainsi le texte de sa sensualité, et permet une polysémiepoétique qui dévoile et déploie les ambiguïtés du travail et des employé·e·s. (…)
 
Anne Théron shake l’écriture swing de Sonia Chiambretto
Jean-Pierre Thibaudat, blogs.mediapart, 30 janvier 2020.
La nouvelle pièce de Sonia Chiambretto entre à sa manière, poétique, incisive et fragmentée, dans l’univers de l’hôtellerie de luxe (ou pas). Anne Théron, sa chorégraphe et ses acteurs en magnifient le rythme et la danse. Champagne !
(…) On est ici aux antipodes d’un théâtre documentaire où les victimes, raides comme un piquet, viennent dénoncer dans un micro leurs effroyables conditions de vie au travail. En poète, en obsédée du mot juste autant du mouvement de la phrase, Chiambretto travaille constamment en rythme y compris typographique (comme on le voit dans l’édition de la pièce comme c’était le cas déjà dans POLICES !) formidablement relayée sur scène par le travail inventif d’Anne Théron et des trois acteurs ainsi que celui de la chorégraphe Claire Servant. C’est un spectacle qui danse avec les mots et fait swinguer les corps. C’est un spectacle qui jazze les situations, les «OUI CHEF» à répétition, les «bonjour Monsieur, vous avez passé un agréable séjour», les «Betty, les croissants ne sont pas assez bombés». Entre deux salves professionnelles, un glissement furtif dans l’intime. Et ça repart. Ailleurs, autrement. On ne s’attarde pas, on coupe dans le vif. Cherchez une redite, un mot de trop, une phrase lourdement explicative pour le spectateur, vous ne les trouverez pas. (…)
Supervision, Changement de ton au Théâtre 14
Joëlle Gayot, Télérama, Sortir Grand Paris, 30 janvier 2020.
Changement de ton au Théâtre 14, où se joue un spectacle contemporain qui articule au geste sûr de la metteuse en scène Anne Théron l’écriture incisive de l’autrice Sonia Chiambretto. Dans un décor binaire (fauteuils blancs d’un côté, comptoir noir de l’autre), trois acteurs surgissent. Ils arrivent du silence feutré d’un hôtel où ils circulent, à l’aise, des cuisines jusqu’au hall d’entrée en passant par le restaurant. Chaque lieu engage une situation ; chaque situation convoque ses protagonistes. Le texte bascule ainsi du barman au réceptionniste, sans oublier le chef de cuisine, son commis, ses seconds, etc. Un monde naît avec ses solitudes et ses fraternités. Ce monde n’existe que dans la parole prise, pourtant on croit voir la moquette et sentir le goût des cocktails. Avec cette représentation qui ne concède rien au vieux style, le Théâtre 14 annonce la couleur : le temps est venu pour son public de renouer avec une vivifiante création. Enfin !
Supervision, un texte de Sonia Chiambretto, mise en scène de Anne Théron.
Véronique Hotte, Hottello, 1er février 2020.
(…) La mise en scène tonique par Anne Théron du texte de Sonia Chiambretto répond à l’exigence d’inventaire et de répertoire sur laquelle s’est penchée l’auteure à travers le lexique propre au milieu, les expressions verbales et gestuelles, la danse obligée. (…)
La loi tyrannique des rythmes de travail – le coup de feu ou le rush – s’exerce selon un emploi du temps rigoureusement cadré. S’accumule ainsi l’énumération des emplois requis et des métiers répertoriés, complémentaires entre eux, que jouent, miment et simulent trois comédiens pro, amuseurs et amusés – Frédéric Fisbach, Julie Moreau et Adrien Serre -, tous au taquet quand la course démarre.(…) 
Humour, comique, distance et recul, l’ironie ludique est joueuse, et les trois acteurs facétieux font leur cabaret récréatif, gestes cassants et coupants, et heureux d’y être.

 


Captation de Supervision, Théâtre 14, février 2020. Nicolas Comte.


 

DANS LES COULISSES D'UNE CRÉATION...

L'illustratrice et créatrice visuelle, Aurelie Quintard a suivi les répétitions de SUPERVISION, au TNS. Voici ci-dessous les croquis qu'elle a réalisé.

Site internet : www.aurelieblardquintard.com

 

 

 

 

 

 


CONTACTS CIE : 

 

Administration : Bérénice Marchesseau / GINGKO BILOBA

+ 33 (0)1 43 56 52 22 / gingkobiloba75@gmail.com